actualités

12.05.2020

chroniques

Les chroniques de Graine de Vie

Déconfinement, ce mot raisonne à nos oreilles chaque fois que nous allumons la TV et la radio, les pages Internet sont remplies de consignes, certaines semblant plus atteignables que d’autres.

Ainsi, nous devons apprendre à vivre avec l’incertitude. Notre monde se transforme et chaque pas en avant nous éloigne d’un avant que d’aucuns voudraient conserver. Or le chemin c’est d’aller vers demain et, aujourd’hui n’étant pas identique à demain, demain sera forcément différent d’hier. Lapalissade me direz-vous, et pourtant il y a à s’adapter, à veiller les uns sur les autres, à faire preuve de créativité et d’entraide pour nous réinventer.

Il nous faut également vivre avec le risque du virus comme avec bien d’autres risques. Vivre c’est accepter les risques inhérents à notre condition d’humain. N’oublions pas que nous faisons face aux risques chaque jour sans même nous en rendre compte et pourtant le prix de nos assurances est plus que significatif dans nos budgets. Nous avons donc les compétences internes pour gérer les risques sans paniquer à chaque instant. N’est-ce pas plutôt rassurant ?

Personne ne peut nous garantir la santé et la vie éternelle, à nous de prendre en main les précautions qui s’imposent pour éviter de contaminer autrui et pour nous protéger.

Nous sommes amenés à nous réinventer dans nos cabinets de thérapeutes et expérimenter de nouvelles façons de vous accompagner le mieux possible. La visio-conférence reste une alternative au présentiel, et fonctionne très bien. Ceux qui ont l’habitude de travailler à l’international l’utilisent couramment, et si cela peut paraitre déroutant pour certains, pour d’autres, elle est un excellent moyen de travailler ensemble. En ré-ouvrant nos cabinets la semaine prochaine, nous expérimenterons ensemble le travail derrière un masque. Nos regards et notre gestuelle nous parleront d’autant plus que notre visage sera masqué. Ainsi, nous sommes tous interpellés sur nos croyances. En accueillant les contraintes comme des opportunités d’évolution nous faisons ce que la nature fait depuis des millénaires : nous nous adaptons et faisons avec ce qui est.

Nous avons toutes et tous la capacité de changer nos croyances et de faire preuve d’agilité.

La rencontre qui permet de cheminer vers un mieux vivre se passe au-delà de la simple présence physique. Après des années de pratique, j’ai envie de dire que cette alchimie se joue dans l’ouverture à l’autre, un espace à cœur ouvert, que ce soit par écran interposé, ou derrière un masque. Nous savons tous qu’il y a des rencontres qui ne se font jamais malgré une présence physique régulière. A nous d’être suffisamment libre dans notre tête et notre cœur pour avancer sereinement ensemble, acquiescer à la vie, remettre en question nos croyances et vivre ensemble en innovant sous contrainte parce que nous avons décidé que c’est possible. Un hymne à la VIE ? Personnellement je réponds « oui ». Et vous ?